Lutte contre les grossesses en milieu extrascolaire: CRIPS-TOGO organise une campagne de trois jours dans l’Avé.

Fin mercredi de la campagne <<Ave sans grossesses en milieu extrascolaire>> dans la préfecture de l’Ave. Une initiative de l’ONG CRIPS-TOGO en vue d’offrir de meilleures conditions d’évolution aux jeunes en milieu extrascolaire de la préfecture.

En trois jours, 85 personnes ont bénéficié de Conseil Dépistage Volontaire dont 60 femmes. l’équipe CRIPS-TOGO AVE a eu à prendre en charge 47 cas d’infections sexuellement transmissibles et distribué 908 préservatifs masculins et une soixantaine de fémidoms.
Les activités de sensibilisation ont eu cours dans la localité depuis lundi 20 août 2018 avec le concours du Directeur Préfectoral de la santé de l’Ave par intérim M. ADAM Kaderou.

 

Les grossesses en milieu extrascolaire constituant un véritable piège pour l’avancée d’une communauté, CRIPS-Togo a voulu à travers cette campagne conscientiser d’avantage les populations sur les IST, et les méfaits des grossesses non désirées sur l’individu d’abord et sur la communauté ensuite. Avec l’appui de l’UNFPA TOGO à travers la plateforme des Organisations de la Société Civile, CRIPS-Togo oeuvre dans la préfecture de l’Ave et la commune de Lomé pour la sauvegarde de la santé des populations notamment la prise en charge et le soutien des PVVIH, la lutte contre les MST sous toutes ses formes.