Projection de film dans l’Avé

Yopé le 11 juin 2018 et Batoume le lendemain. Il est 19h. Tables, chaises, Ecran de projection, video projecteur, groupe électrogène et ordinateur portatif, tout était déjà dressé pour la séance de projection de films.

Un à un, deux à deux, les habitants alertés par ce qui se passait ont petit à petit convergé vers les lieux retenus pour la circonstance. Pour certains c’est leur première fois d’assiyer à vé genre de spectacle en plein air jusque dans leurs communautés. La population plus radieuse que jamais ne s’est pas fait attendre.

Nous avons entamé alors les projections qui ont abordé deux principaux thématiques que sont les grossesses précoces et les infections sexuellement transmissibles. 1h30 d’horloge durant, les communautés ont été édifié et sensibilisées sur les conséquences de ces deux fléaux sur l’individu en particulier et la communauté en générale.

Séance de projection finie, occasion a été donnée a l’assistance d’en savoir davantage a travers une série de question réponses. Contrairement au train-train quotidien des soirées a Yopé et a Batoume, ces nuits du 11 et 12 juin 2018 ont été particulièrement à la fois récréatives et instructives. Ce n’est que tard dans la soirée que les populations sont réparties chez elles repues désormais, des manières de vivre une vie sexuelle et reproductive responsable afin de lutter contre les grossesses précoces et les infections sexuellement transmissibles dans leur communautés.